You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information.

Switch to the US site

Select Your Country or Region
Envoyer
Centre de ressources Covid-19

Neuro-asservissement de la ventilation assistée – NAVA

NAVA, Neurally adjusted ventilator assist. Achieve faster personalized weaning with lung and diaphragm protective ventilation

Neuro-asservissement de la ventilation assistée – NAVA

Il ne lit pas dans les pensées, mais presque.[1],[2]

Imaginez être capable de voir et de donner exactement ce dont les patients ont besoin, pendant que leur commande respiratoire naturelle contrôle le ventilateur. Nous appelons cela neuro-asservissement de la ventilation assistée (NAVA). Le NAVA surveille étroitement l’impulsion du centre respiratoire du patient en capturant le signal électrique qui active le diaphragme (Edi) au moyen d’une sonde gastrique dédiée (cathéter Edi). Le NAVA raccourcit la durée de ventilation mécanique[3] et augmente le nombre de jours sans assistance respiratoire[3] [4] [5] grâce à une ventilation personnalisée à la fois protectrice des poumons et du diaphragme.

Aperçu

Obtenir un sevrage personnalisé plus rapide avec une ventilation protectrice des poumons et du diaphragme

Monitor Edi – the vital sign of respiration, from day zero

1. Monitorage Edi - le signe vital de la respiration, dès le premier jour

Protect and activate the diaphragm to wean earlier

2. Protection et activation du diaphragme pour un sevrage anticipé

Protect the lungs in synchrony with the patient

3. Protection des poumons en phase avec le patient

Improve the patient’s overall ICU experience

4. Amélioration de l’expérience globale du patient en réanimation

Monitorage Edi - le signe vital de la respiration

Outre l’effet de la ventilation mécanique sur la fonction pulmonaire, il est également impératif de surveiller les efforts respiratoires du patient et leur amplitude dès le début. Le monitorage Edi aide à prendre des décisions éclairées plus rapidement. Ce signe vital affiché en bas de l’écran vous permet de détecter les cas d’inactivité du diaphragme, d’hypersédation, d’asynchronisme entre le patient et le respirateur ainsi que de sur- ou sous-assistance. Il permet également de surveiller l'augmentation du travail respiratoire pendant les tests de sevrage et après l’extubation [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15].

En savoir plus sur le monitorage de l'Edi

Ventilation protectrice du diaphragme

Une ventilation mécanique sous-optimale peut rapidement conduire à une atrophie diaphragmatique ou à une lésion induite par la charge, accompagnée de mauvais résultats cliniques [16] [17]. Les principaux avantages physiologiques de NAVA reposent sur le fait que la pression est toujours fournie de manière synchronisée et proportionnelle à la commande respiratoire du patient et que l’Edi est immédiatement disponible sous forme d’outil diagnostique au chevet [1] [2]. Le NAVA raccourcit la durée du sevrage et augmente les chances d’un sevrage réussi[3][4].

En savoir plus sur la ventilation protectrice du diaphragme

Ventilation pulmonaire protectrice

Une différence fondamentale entre le mode NAVA et les modes d’assistance conventionnels repose sur le fait que le volume courant est contrôlé par le signal d’impulsion neuro-électrique du centre respiratoire du patient. La distension pulmonaire est ainsi évitée grâce au réflexe d'Héring-Breuer qui inhibe l'inspiration lors de l'atteinte d'un volume courant élevé pour éviter l’hyperinflation. Par conséquent, il est possible d’obtenir une respiration spontanée protectrice des poumons dans la plage de protection de 6 à 8 ml/kg [1] [2] [18] PP.

En savoir plus sur la ventilation pulmonaire protectrice avec NAVA

Expérience patient améliorée

Le mode NAVA semble améliorer l’expérience globale du patient en réanimation et aide les cliniciens à réduire potentiellement la sédation, améliorant ainsi le confort tout comme la qualité du sommeil [19] [20] [21] [22] [23]. Combinés, le signal Edi et le mode de ventilation NAVA assurent l'évaluation effective des efforts respiratoires de tous les types de patients et réagissent en conséquence. Pour les patients souffrant d'une exacerbation aiguë de la BPCO, notre mode VNI NAVA non invasif et indépendant des fuites peut aider à gérer efficacement leur état et à éviter une intubation éventuelle [14] [24] [25] [26] [27] [28].

En savoir plus sur l’expérience patient améliorée avec NAVA

Principaux avantages

Comment votre établissement peut-il tirer profit du mode NAVA avec monitorage Edi ?

Principaux avantages en bref :

Assistance personnalisée

Assistance personnalisée tout au long du traitement

illustration nava

Mode NAVA invasif

Assistance synchronisée, prise en charge du sevrage et de la sédation, soutien de l'activation précoce du diaphragme.

Illustation non-invasive nava

Mode NAVA non invasif

Assistance synchronisée, indépendamment des fuites, ce qui permet une application plus douce avec un masque.

illustration monitoring

Monitorage Edi

Surveille l'activité du diaphragme  et l'effort respiratoire après l'extubation. Peut être utilisé avec la thérapie à haut débit, le cas échéant.

 

Ventilation personnalisée

Répondez aux besoins de vos patients

Dans la plupart des unités de soins intensifs, 20 % des patients nécessitent 80 % des ressources de ventilation, ce qui peut mener à de plus grandes complications et à des résultats indésirables. [31] Pour ces patients, la ventilation conventionnelle est simplement insuffisante. Lorsque le mode NAVA, qui fonctionne indépendamment de la catégorie ou de la taille du patient, est activé sur un ventilateur Servo, le ventilateur vous montre ce dont le patient a besoin. En combinaison avec d’autres outils de ventilation personnalisée, il vous aide à réduire les complications [9] [10] [29] [30], à surveiller et à réduire la sédation [5] [19] [20] [21], à obtenir un sevrage anticipé et plus efficace [3] [4] [8] [13] [14] et à raccourcir la durée de la ventilation mécanique [3] [20] [21].

Learn how NAVA neurally adjusted ventilator assist delivers a more personalized level of ventilation to your patient

Comment réussir une ventilation plus personnalisée avec NAVA en trois étapes faciles ?

  1. Le cerveau commande notre respiration. L'amplitude et la durée exactes de chaque respiration sont contrôlées par le centre respiratoire du cerveau. Une fois que le cerveau a traité les différentes informations sensorielles, il envoie un signal par l’intermédiaire du nerf phrénique qui active électriquement le diaphragme, provoquant une contraction musculaire. Le diaphragme se contracte alors dans la cavité abdominale, ce qui se traduit par un mouvement descendant, provoquant une expansion de la paroi thoracique et des poumons ainsi qu’un afflux d’air. Le signal excitant le diaphragme est proportionnel à l’impulsion intégrée du centre respiratoire du cerveau et contrôle la profondeur ainsi que la durée de chaque respiration.

  2. Les micro-électrodes détectent le signe vital de la respiration (Edi). La décharge électrique du diaphragme est capturée par une sonde naso-gastrique spéciale équipée d’une série de micro-électrodes (cathéter Edi). À l’instar d'une sonde d'alimentation entérale ordinaire, le cathéter Edi passe dans l'œsophage où il mesure l’activité électrique du diaphragme. Les électrodes du cathéter Edi surveillent aussi les signaux électrocardiographiques (ECG) utilisés pour guider et valider le bon positionnement par rapport au diaphragme.

  3. L’interface utilisateur de votre ventilateur SERVO affiche toutes les fonctions. Le signal Edi s’affiche constamment en bas de l’écran, même lorsque la ventilation du patient n’est pas configurée en mode NAVA. Dans la mesure où le mode NAVA est choisi, le signal Edi guide automatiquement le ventilateur pour fournir l’assistance de manière synchronisée et proportionnelle au diaphragme. Le ventilateur agit comme un second muscle respiratoire, en parfaite synchronisation avec celui du patient.

Le diaphragme est le « cœur » du système respiratoire, il est prévu pour être actif en permanence. [26] L'Edi est un outil diagnostique de chevet qui permet de surveiller et de contrôler l'activité du diaphragme des patients. [27] [28] L'Edi guide le  sevrage [29] pour éviter l'épuisement musculaire durant les tests de sevrage, même après l'extubation. [30] 

Formation

Approfondissez vos connaissances grâce à nos formations en ligne

Les concepts fondamentaux de NAVA et d’Edi
module NAVA 1 (10 min)

  • Régulation de la respiration
  • Traitement ventilatoire conventionnel
  • Edi et traitement par NAVA

Anglais (voix off)

Les concepts fondamentaux de NAVA et d’Edi module NAVA 2 (10 min)

  • Régulation de la respiration
  • Traitement ventilatoire conventionnel
  • Edi et traitement par NAVA

 Français 

Servo-u NAVA (10 min)

  • Disposition de l'écran Servo-u NAVA
  • Flux de travail NAVA

 Français

PUB-2021-0135-A, version de mai 2021

Téléchargements

Produits associés

Ventilateur pour nouveau-nés Servo-n

Spécialement conçu dans le but d'assister les nouveau-nésà respirer, à dormir et à grandir.

En savoir plus

Servo-u Ventilator

Servo-u vous fournit de nombreuses options pour une protection des poumons et un sevrage personnalisés. Toutes sont faciles à comprendre, à mettre en place et à utiliser, ce qui permet d'intégrer des stratégies avancées de ventilation personnalisée aux soins quotidiens prodigués au patient. *Le ventilateur Servo et/ou les options de ventilation présentés sur cette page peuvent être en attente d'approbations réglementaires pour être commercialisés dans votre pays. Contactez votre représentant Getinge pour plus d’informations.

En savoir plus

Technologie PiCCO

Comprendre les situations complexes avec le PiCCO

En savoir plus

Moniteur PulsioFlex

Plateforme modulaire avec visualisation pour le monitorage hémodynamique avancé du patient

En savoir plus

Technologie ProAQT

Votre guide pour la gestion hémodynamique périopératoire

En savoir plus

Ventilateur Servo-air

Le ventilateur Servo-air  est conçu en vue de faciliter l'utilisation et ne dépend ni d'une alimentation électrique externe ni d'une alimentation en air comprimé. Grâce à lui, il est encore plus facile d'appréhender et d'utiliser une ventilation de qualité.

En savoir plus

Servo-u IRM

Ventilez chaque catégorie de patients au cours des procédures IRM, des patients sous ventilation invasive et non invasive à ceux soumis à une thérapie à haut débit. [1]

En savoir plus

Ventilateur Servo-s

Ventilateur de soins intensifs et de réveil.

En savoir plus

Toutes les références

  1. Sinderby C, et al. Neural control of mechanical ventilation in respiratory failure. Nat Med. 1999 Dec;5(12):1433-6.

  2. Jonkmann A, et al. Proportional modes of ventilation: technology to assist physiology Intensive Care Med. 2020 Aug 11;1-13.

  3. Kacmarek R, et al. Neurally adjusted ventilatory assist in acute respiratory failure: a randomized controlled trial. Intensive Care Med 2020. Sep 6 : 1–11.

  4. Liu L, et al. Neurally Adjusted Ventilatory Assist versus Pressure Support Ventilation in Difficult Weaning. A Randomized Trial. Anesthesiology. 2020 Jun;132(6):1482-1493.

  5. Hadfield D, et al Neurally adjusted ventilatory assist versus pressure support ventilation: a randomized controlled feasibility trial performed in patients at risk of prolonged mechanical ventilation Critical Care 2020 May 14;24(1):220.

  6. ATS/ERS Statement on Respiratory Muscle Testing. American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, 2002166(4), pp. 518-624.

  7. Ducharme-Crevier L, et al. Interest of Monitoring Diaphragmatic Electrical Activity in the Pediatric Intensive Care Unit. Crit Care Res Pract. 2013;2013:384210.

  8. Emeriaud G, et al. Evolution of inspiratory diaphragm activity in children over the course of the PICU stay. Intensive Care Med. 2014 Nov;40(11):1718-26.

  9. Piquilloud L, et al. Neurally adjusted ventilatory assist improves patient-ventilator interaction. Intensive Care Med. 2011 Feb;37(2):263-71.

  10. Yonis H, et al. Patient-ventilator synchrony in Neurally Adjusted Ventilatory Assist (NAVA) and Pressure Support Ventilation (PSV). BMC Anesthesiol. 2015 Aug 8;15:117.

  11. Cecchini J, et al. Increased diaphragmatic contribution to inspiratory effort during neurally adjusted ventilatory assistance versus pressure support: an electromyographic study. Anesthesiology. 2014 Nov;121(5):1028-36.

  12. Di Mussi R, et al. Impact of prolonged assisted ventilation on diaphragmatic efficiency: NAVA versus PSV. Crit Care. 2016 Jan 5;20(1):1.

  13. Barwing J, et al. Electrical activity of the diaphragm (EAdi) as a monitoring parameter in difficult weaning from respirator: a pilot study. Crit Care. 2013 Aug 28;17(4):R182.

  14. Bellani G, Pesenti A. Assessing effort and work of breathing. Curr Opin Crit Care. 2014 Jun;20(3):352-8.

  15. Bellani G, et al. Clinical assessment of autopositive end-expiratory pressure by diaphragmatic electrical activity during pressure support and neurally adjusted ventilatory assist. Anesthesiology. 2014 Sep;121(3):563-71.

  16. Dres M, Goligher EC, Heunks LMA, Brochard LJ. Critical illness-associated diaphragm weakness. Intensive Care Med. 2017 Oct;43(10):1441-1452.

  17. Goligher EC, Hodgson CL, Adhikari NKJ, et al. Lung recruitment maneuvers for adult patients with acute respiratory distress syndrome. Ann Am Thorac Soc 2017;14:S304-11.

  18. Patroniti N, et al. Respiratory pattern during neurally adjusted ventilatory assist in acute respiratory failure patients. Intensive Care Med. 2012 Feb;38(2):230-9.

  19. De la Oliva P, et al. Asynchrony, neural drive, ventilatory variability and COMFORT: NAVA versus pressure support in pediatric patients. Intensive Care Med. 2012 May;38(5):838-46.

  20. Piastra M, et al. Neurally adjusted ventilatory assist vs pressure support ventilation in infants recovering from severe acute respiratory distress syndrome: nested study. J Crit Care. 2014 Apr;29(2):312.e1-5.

  21. Kallio M, et al. Neurally adjusted ventilatory assist (NAVA) in pediatric intensive care – a randomized controlled trial. Pediatr Pulmonol. 2015 Jan;50(1):55-62.

  22. Delisle S, et al. Sleep quality in mechanically ventilated patients: comparison between NAVA and PSV modes. Ann Intensive Care. 2011 Sep 28;1(1):42.

  23. Delisle S, et al. Effect of ventilatory variability on occurrence of central apneas. Respir Care. 2013 May;58(5):745-53.

  24. Doorduin J, et al. Automated patient-ventilator interaction analysis during neurally adjusted noninvasive ventilation and pressure support ventilation in chronic obstructive pulmonary disease. Crit Care. 2014 Oct 13;18(5):550.

  25. Kuo NY, et al. A randomized clinical trial of neurally adjusted ventilatory assist versus conventional weaning mode in patients with COPD and prolonged mechanical ventilation. International Journal of COPD. 2016 11;11:945-51.

  26. Sun Q, et al. Effects of neurally adjusted ventilatory assist on air distribution and dead space in patients with acute exacerbation of chronic obstructive pulmonary disease. Crit Care 2017 2;21(1):126.

  27. Karagiannidis C, et al. Control of respiratory drive by extracorporeal CO 2 removal in acute exacerbation of COPD breathing on non-invasive NAVA. Crit Care 2019 Apr 23;23(1):135.

  28. Prasad KT, et al. Comparing Noninvasive Ventilation Delivered Using Neurally-Adjusted Ventilatory Assist or Pressure Support in Acute Respiratory Failure. Resp Care 2020 Sep 1;respcare.07952.

  29. Blankman P, et al. Ventilation distribution measured with EIT at varying levels of PS and NAVA in Patient with ALI. Intensive Care Med. 2013 Jun;39(6):1057-62.

  30. Patroniti N, et al. Respiratory pattern during neurally adjusted ventilatory assist in acute respiratory failure patients. Intensive Care Med. 2012 Feb;38(2):230-9.

  31. Icuregswe.org. (2016). Start - SIR-Svenska Intensivvardsregistret. [online] Available at: http://www.icuregswe.org/en/ [Accessed Dec 2. 2015].