You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information.

Switch to the US site

Ventilation personnalisée NAVA

patient and two nurses using the servo-u

Ventilation personnalisée NAVA

La ventilation où la propre commande respiratoire du patient contrôle son cycle respiratoire et l'assistance délivrée par le ventilateur.

Aperçu

La ventilation personnalisée offre une connaissance approfondie du patient et des capacités de ventilation uniques. Elle consiste en un outil de diagnostic qui vous aide à surveiller l'activité du diaphragme (Edi) sur l'écran du ventilateur et en un mode de ventilation (NAVA) qui utilise l'activité du diaphragme pour fournir une assistance adaptée au patient.

La ventilation personnalisée peut vous aider dans le cadre de :

  • la réduction des complications [1] [2] [3] [4]
  • l'amélioration du confort des patients [5] [6] [7]
  • la réduction des besoins en sédation [5] [6] [7] et
  • le sevrage précoce des patients [8] [9] [10]

Support tout au long du traitement

illustration nava

Mode NAVA invasif

Assistance synchronisée, prise en charge du sevrage et de la sédation, soutien de l'activation précoce du diaphragme.

Illustation non-invasive nava

Mode NAVA non invasif

Assistance synchronisée, indépendamment des fuites, ce qui permet une application plus douce du masque.

illustration monitoring

Monitorage du signal Edi

Surveille l'activité du diaphragme et l'effort respiratoire après l'extubation. Peut être utilisé avec la thérapie à haut débit, le cas échéant.

 

Répondez aux besoins de vos patients

Dans la plupart des unités de soins intensifs, 20 % des patients nécessitent 80 % des ressources de ventilation, ce qui peut mener à de plus grandes complications et à des résultats indésirables. [11] Pour ces patients, la ventilation conventionnelle est simplement insuffisante. Avec la ventilation personnalisée, le ventilateur vous montre ce dont le patient a besoin, ce qui pourrait vous aider à le sevrer plus tôt au moyen d'un confort accru et d'une sédation réduite, tout en réduisant les risques de complications.

 

Au cours de la respiration normale, une respiration spontanée commence par une impulsion envoyée par le centre commandant la respiration dans le cerveau. Cette impulsion est ensuite transmise par les nerfs phréniques et active électriquement le diaphragme, entraînant une contraction du muscle. Le diaphragme se contracte dans la cavité abdominale, ce qui se traduit par un mouvement descendant, créant une pression alvéolaire négative et un afflux d'air.

Le signal excitant le diaphragme est proportionnel à l'impulsion intégrée du centre respiratoire du cerveau et contrôle la profondeur de la respiration ainsi que le cycle respiratoire.

Avec la ventilation personnalisée, la décharge électrique du diaphragme est captée par un cathéter spécial doté d'un ensemble d'électrodes (le cathéter Edi) et visualisée sur l'écran du ventilateur. Il s'agit du signal Edi, qui correspond à l'activité électrique du diaphragme. Le cathéter Edi est placé dans l'œsophage, comme une sonde gastrique ordinaire. Avec NAVA, le neuro-asservissement de la ventilation assistée, le signal Edi est utilisé pour fournir une ventilation synchrone et proportionnelle à l'activité du diaphragme.

1. Identifiez les difficultés communes du ventilateur

Seuls 10 % des cliniciens expérimentés détectent l'autodéclenchement, l'une des nombreuses difficultés pouvant entraîner une moins bonne adaptation entre le patient et le ventilateur, une sédation plus importante et un sevrage retardé. Ceci vient du fait que les courbes du ventilateur vous montrent ce que le ventilateur fournit et non pas ce dont le patient a besoin. [12]

Voir l'activité du diaphragme à l'écran (Edi) vous permet :

  • de surveiller et de préserver l'activité du diaphragme du patient [13] [14]
  • d'évaluer l'effort et le travail de respiration au cours du sevrage [15]
  • de prévenir l'épuisement musculaire durant les essais de sevrage, même après l'extubation [16]

2. Maintenez le diaphragme actif

L'Edi vous aide à détecter l'activité du diaphragme plus précocement et le neuro-asservissement de la ventilation assistée (NAVA) vous aide à faire travailler le diaphragme à un niveau personnalisé. [17] [18]

3. Protégez le poumon des lésions et sevrez plus tôt

Un diaphragme actif est la première étape vers un sevrage réussi. La deuxième étape consiste à éviter les lésions pulmonaires. NAVA fournit une assistance proportionnée et synchrone aux efforts respiratoires du patient, ce qui peut contribuer à :

  • moins de périodes d'assistance excessive ou insuffisante [19] [20]
  • une meilleure synchronisation entre le patient et le ventilateur [12] [20]
  • une sédation diminuée [21] [22]
  • une amélioration des niveaux de confort [23]
  • une amélioration de la qualité du sommeil [24] [25]

Le diaphragme est le « cœur » du système respiratoire, il est prévu pour être actif en permanence. [26] L'Edi est un outil diagnostique de chevet qui permet de surveiller et de contrôler l'activité du diaphragme des patients. [27] [28] L'Edi guide le sevrage [29] pour éviter l'épuisement musculaire durant les essais de sevrage, même après l'extubation. [30]

Comment détecter un diaphragme inactif

Notez ci-dessous que la courbe de pression (jaune) au milieu et à droite semble régulière, bien que le diaphragme, tel que démontré par le signal Edi (rose), soit inactif comparé à l'image de gauche où la courbe de pression suit la forme du signal Edi.

graph

Diaphragme actif (ventilation NAVA)

graph over-sedation

Sédation excessive (aide inspiratoire)

Graph over-assist

Sur-assistance (aide inspiratoire)

Comment détecter l'asynchronisme entre le patient et le ventilateur

Identifier certaines des nombreuses asynchronies est tout aussi facile. Quelques exemples d'asynchronies visibles directement à l'écran, continuellement, sont présentés ci-dessous.

graph ventilator asynchrony

Le système NAVA [31] suit le signal Edi et permet au patient de sélectionner le volume courant et le schéma respiratoire. Le système NAVA permet une respiration spontanée protégeant les poumons [32]  [33]  [34] tout en améliorant l'efficacité du diaphragme [35] [36] et en réduisant les périodes de sur- et sous-assistance. [37]  [38]  L'expérience du patient en soins intensifs peut être améliorée en réduisant la sédation, avec des niveaux de confort supérieurs [39]  [40]  [41] et une amélioration de la qualité du sommeil. [42] [43] NAVA offre simplement ce dont le patient a besoin.

Le signal Edi et le mode de ventilation NAVA assurent l'évaluation effective des efforts respiratoires de tous les types de patients et réagissent en conséquence. La VNI NAVA n'est pas concernée par les fuites au niveau des interfaces du patient et peut éviter l'insuffisance respiratoire, ainsi que l'intubation. [44] [45] [46] 

Formation

Approfondissez vos connaissances grâce à nos formations en ligne

Les concepts fondamentaux de NAVA et d'Edi
Module 1 NAVA (10 min)

  • Régulation de la respiration
  • Traitement ventilatoire conventionnel
  • Traitement par Edi et NAVA

Anglais (voix off)

Les concepts fondamentaux de NAVA et d'Edi
Module 2 NAVA (10 min)

  • Régulation de la respiration
  • Traitement ventilatoire conventionnel
  • Traitement par Edi et NAVA

Anglais (voix off)

Servo-u NAVA (10 min)

  • Disposition de l'écran Servo-u NAVA
  • Flux de travail NAVA

Anglais (voix off) | Français | Allemand | Italien | Espagnol | Suédois | Néerlandais

Téléchargements

Produits associés

Ventilateur pour nouveau-nés Servo-n

Spécialement conçu dans le but d'assister les nouveau-nésà respirer, à dormir et à grandir.

En savoir plus

Ventilateur Servo-u

La prochaine étape de l'évolution des soins ventilatoires de protection

En savoir plus

Moniteur PulsioFlex

Plateforme modulaire avec visualisation pour le monitorage hémodynamique avancé du patient

En savoir plus

Ventilateur Servo-air

Le ventilateur SERVO-air  est conçu en vue de faciliter l'utilisation et ne dépend ni d'une alimentation électrique externe ni d'une alimentation en air comprimé. Grâce à lui, il est encore plus facile d'appréhender et d'utiliser une ventilation de qualité.

En savoir plus

Ventilateur Servo-s

Ventilateur de soins intensifs et de réveil.

En savoir plus

Toutes les références

  1. 1. Yonis H, et al. Patient-ventilator synchrony in Neurally Adjusted Ventilatory Assist (NAVA) and Pressure Support Ventilation (PSV). BMC Anesthesiol. 2015 Aug 8;15:117.

  2. 2. Piquilloud L, et al. Neurally adjusted ventilatory assist improves patient-ventilator interaction. Intensive Care Med. 2011 Feb;37(2):263-71.

  3. 3. Blankman P, et al. Ventilation distribution measured with EIT at varying levels of PS and NAVA in Patients with ALI. Intensive Care Med. 2013 Jun;39(6):1057-62.

  4. 4. Patroniti N, et al. Respiratory pattern during neurally adjusted ventilatory assist in acute respiratory failure patients. Intensive Care Med. 2012 Feb;38(2):230-9.

  5. 5. Kallio M, et al. Neurally adjusted ventilatory assist (NAVA) in pediatric intensive care – a randomized controlled trial. Pediatr Pulmonol. 2015 Jan;50(1):55-62.

  6. 6. Piastra M, et al. Neurally adjusted ventilatory assist vs pressure support ventilation in infants recovering from severe acute respiratory distress syndrome: nested study. J Crit Care. 2014 Apr;29(2):312.e1-5.

  7. 7. De la Oliva P, et al. Asynchrony, neural drive, ventilatory variability and COMFORT: NAVA versus pressure support in pediatric patients. Intensive Care Med. 2012 May;38(5):838-46.

  8. 8. Emeriaud G, et al. Evolution of inspiratory diaphragm activity in children over the course of the PICU stay. Intensive Care Med. 2014 Nov;40(11):1718-26.

  9. 9. Bellani G, Pesenti A. Assessing effort and work of breathing. Curr Opin Crit Care. 2014 Jun;20(3):352-8.

  10. 10. Barwing J, et al. Electrical activity of the diaphragm (EAdi) as a monitoring parameter in difficult weaning from respirator: a pilot study. Crit Care. 2013 Aug 28;17(4):R182.

  11. 11. Icuregswe.org. (2016). Start - SIR-Svenska Intensivvardsregistret. [online] Disponible à l'adresse suivante : http://www.icuregswe.org/en/ [page consultée le 2 décembre 2015].

  12. 12. Colombo D, et al. Efficacy of ventilatorwaveforms observation in detecting patient–ventilator asynchrony. Crit Care Med. 2011.

  13. 13. Ducharme-Crevier L, et al. Interest of Monitoring Diaphragmatic Electrical Activity in the Pediatric Intensive Care Unit. Crit Care Res Pract. 2013;2013:384210.

  14. 14. Emeriaud G, et al. Evolution of inspiratory diaphragm activity in children over the course of the PICU stay. Intensive Care Med. 2014 Nov;40(11):1718-26.

  15. 15. Bellani G, Pesenti A. Assessing effort and work of breathing. Curr Opin Crit Care. 2014 Jun;20(3):352-8.

  16. 16. Barwing J, et al. Electrical activity of the diaphragm (EAdi) as a monitoring parameter in difficult weaning from respirator: a pilot study. Crit Care. 2013 Aug 28;17(4):R182.

  17. 17. Beck J, Reilly M, Grasselli G, Qui H, Slutsky AS, Dunn MS, Sinderby CA. Characterization of Neural Breathing Pattern in Spontaneously Breathing Preterm Infants. Pediatr Res. 2011 Aug 18. [Epub ahead of print]

  18. 18. Yonis H, et al. Patient-ventilator synchrony in Neurally Adjusted Ventilatory Assist (NAVA) and Pressure Support Ventilation (PSV). BMC Anesthesiol. 2015 Aug 8;15:117.

  19. 19. Piquilloud L, et al. Neurally adjusted ventilatory assist improves patient-ventilator interaction. Intensive Care Med. 2011 Feb;37(2):263-71.

  20. 20. Kallio M, et al. Neurally adjusted ventilatory assist (NAVA) in pediatric intensive care – a randomized controlled trial. Pediatr Pulmonol. 2015 Jan;50(1):55-62.

  21. 21. Piastra M, et al. Neurally adjusted ventilatory assist vs pressure support ventilation in infants recovering from severe acute respiratory distress syndrome: nested study. J Crit Care. 2014 Apr;29(2):312.e1-5.

  22. 22. De la Oliva P, et al. Asynchrony, neural drive, ventilatory variability and COMFORT: NAVA versus pressure support in pediatric patients. Intensive Care Med. 2012 May;38(5):838-46.

  23. 23. Delisle S, et al. Effect of ventilatory variability on occurrence of central apneas. Respir Care. 2013 May;58(5):745-53.

  24. 24. Delisle S, et al. Sleep quality in mechanically ventilated patients: comparison between NAVA and PSV modes. Ann Intensive Care. 2011 Sep 28;1(1):42.

  25. 25. Perry SF, et al. The evolutionary origin of the mammalian diaphragm. Respir Physiol Neurobiol. 2010 Apr 15;171(1):1-16.

  26. 26. Ducharme-Crevier L, et al. Interest of Monitoring Diaphragmatic Electrical Activity in the Pediatric Intensive Care Unit. Crit Care Res Pract. 2013;2013:384210.

  27. 27. Emeriaud G, et al. Evolution of inspiratory diaphragm activity in children over the course of the PICU stay. Intensive Care Med. 2014 Nov;40(11):1718-26.

  28. 28. Bellani G, Pesenti A. Assessing effort and work of breathing. Curr Opin Crit Care. 2014 Jun;20(3):352-8.

  29. 29. Barwing J, et al. Electrical activity of the diaphragm (EAdi) as a monitoring parameter in difficult weaning from respirator: a pilot study. Crit Care. 2013 Aug 28;17(4):R182.

  30. 30. Sinderby C, et al. Neural control of mechanical ventilation in respiratory failure. Nat Med. 1999 Dec;5(12):1433-6.

  31. 31. Blankman P, et al. Ventilation distribution measured with EIT at varying levels of PS and NAVA in Patients with ALI. Intensive Care Med. 2013 Jun;39(6):1057-62.

  32. 32. Brander L, et al. NAVA decreases ventilator induced lung injury and non-pulmonary organ dysfunction in rabbits with acute lung injury. Intensive Care Med. 2009 Nov;35(11):1979-89.

  33. 33. Patroniti N, et al. Respiratory pattern during neurally adjusted ventilatory assist in acute respiratory failure patients. Intensive Care Med. 2012 Feb;38(2):230-9.

  34. 34. Cecchini J, et al. Increased diaphragmatic contribution to inspiratory effort during neurally adjusted ventilatory assistance versus pressure support: an electromyographic study. Anesthesiology. 2014 Nov;121(5):1028-36.

  35. 35. Di Mussi R, et al. Impact of prolonged assisted ventilation on diaphragmatic efficiency: NAVA versus PSV. Crit Care. 2016 Jan 5;20(1):1.

  36. 36. Yonis H, et al. Patient-ventilator synchrony in Neurally Adjusted Ventilatory Assist (NAVA) and Pressure Support Ventilation (PSV). BMC Anesthesiol. 2015 Aug 8;15:117.

  37. 37. Piquilloud L, et al. Neurally adjusted ventilatory assist improves patient-ventilator interaction. Intensive Care Med. 2011 Feb;37(2):263-71.

  38. 38. Kallio M, et al. Neurally adjusted ventilatory assist (NAVA) in pediatric intensive care – a randomized controlled trial. Pediatr Pulmonol. 2015 Jan;50(1):55-62.

  39. 39. Piastra M, et al. Neurally adjusted ventilatory assist vs pressure support ventilation in infants recovering from severe acute respiratory distress syndrome: nested study. J Crit Care. 2014 Apr;29(2):312.e1-5.

  40. 40. De la Oliva P, et al. Asynchrony, neural drive, ventilatory variability and COMFORT: NAVA versus pressure support in pediatric patients. Intensive Care Med. 2012 May;38(5):838-46.

  41. 41. Delisle S, et al. Effect of ventilatory variability on occurrence of central apneas. Respir Care. 2013 May;58(5):745-53.

  42. 42. Delisle S, et al. Sleep quality in mechanically ventilated patients: comparison between NAVA and PSV modes. Ann Intensive Care. 2011 Sep 28;1(1):42.

  43. 43. Bellani G, et al. Clinical assessment of autopositive end-expiratory pressure by diaphragmatic electrical activity during pressure support and neurally adjusted ventilatory assist. Anesthesiology. 2014 Sep;121(3):563-71.

  44. 44. Doorduin J, et al. Automated patient-ventilator interaction analysis during neurally adjusted noninvasive ventilation and pressure support ventilation in chronic obstructive pulmonary disease. Crit Care. 2014 Oct 13;18(5):550.

  45. 45. Ducharme-Crevier L, et al. Neurally adjusted ventilatory assist (NAVA) allows patient-ventilator synchrony during pediatric noninvasive ventilation: a crossover physiological study. Crit Care. 2015 Feb 17;19:44.