You are visiting a website that is not intended for your region

The page or information you have requested is intended for an audience outside the United States. By continuing to browse you confirm that you are a non-US resident requesting access to this page or information.

Switch to the US site

Select Your Country or Region
Envoyer
Centre de ressources Covid-19
Top 3 Causes of Cross Contamination in Biosafety Facilities

Les 3 principales causes de
contamination croisée dans des installations de biosécurité

Sujets

Les 3 principales causes de contamination croisée dans des installations de biosécurité

La série d'incidents récemment survenus au sein des laboratoires de haute sécurité CDC, et impliquant le transfert accidentel d'anthrax vivant dans un niveau de confinement inférieur, souligne l'importance des bonnes pratiques de sécurité et d'un équipement bien entretenu. Contrairement à la contamination croisée dans d'autres laboratoires, qui n'entraîne généralement que des faux positifs dans les tests scientifiques, une contamination dans des établissements de BSL-3 ou BSL-4 peut entraîner une épidémie potentiellement mortelle.

Les évaluations des risques standard ont identifié trois principaux types de contamination croisée spécifiques aux établissements BSL-3 et BSL-4.

  • Interruption des procédés
  • Fuites au niveau des joints
  • Transferts de matériaux inappropriés

Comprendre le risque de brèche dans les procédures de laboratoire courantes peut aider les responsables des installations à mieux se prémunir contre une contamination croisée dans les environnements BSL-3 et BSL-4.

Quelles sont les causes de la contamination ?

De nombreux établissements BSL-3 et BSL-4 utilisent des autoclaves pour décontaminer divers matériaux de recherche avant que ces derniers ne soient éliminés ou transférés d'une zone de confinement à une autre.
Deux problèmes courants surviennent dans les installations qui disposent d’autoclaves obsolètes ou mal entretenus. Ces problèmes vont souvent de pair avec la principale cause de contamination croisée dans les installations de biosécurité : le transfert de matériaux.

1. Équipement défectueux : Interruption des procédés

L'interruption d’un procédé est l'une des causes les plus courantes de contamination croisée. Si le cycle de l'autoclave n'est pas terminé avec succès ou s’il ne suffit pas pour une décontamination complète des agents potentiels, il se peut que des souches vivantes puissent passer d'une zone de confinement à l'autre. Ce type de contamination croisée est généralement dû à un équipement défectueux ou mal entretenu. Une contamination croisée peut également se produire si les autoclaves ne sont pas correctement configurés lors de l'installation. Pour répondre aux besoins de décontamination pour des applications spécifiques et à des fins de conformité, les autoclaves doivent satisfaire aux critères nécessaires.

2. Équipement inapproprié : Fuites au niveau des joints

Une autre origine commune pour la contamination croisée est une fuite au niveau des joints. Les installations BSL-4 doivent incorporer un joint hermétique sécurisé intégré dans leurs autoclaves traversants. Si ce joint est insuffisant pour les matériaux manipulés ou s'il présente une fuite, cela risque d’entraîner une contamination croisée entre les zones de confinement.

3. Le principal problème : Transferts de matériaux

Les transferts de matériaux sont de loin la cause la plus courante de contamination croisée dans les installations de biosécurité. Les autoclaves correctement conçus dans des configurations traversantes ont des verrous de porte qui garantissent un flux de matériaux correct, permettant l’ouverture d'une seule porte à la fois et seulement après la fin d’un cycle de décontamination complet. Si un autoclave défectueux ou obsolète permet l'ouverture simultanée des deux portes, alors une contamination croisée directe entre les deux zones de confinement est possible.

La solution

Lorsqu’il s’agit de réduire le risque de contamination croisée dans les installations de biosécurité, savoir ce qu’il faut rechercher dans un autoclave est un facteur important. Un livre blanc récemment édité fournit un aperçu détaillé de l'intégration d'autoclaves dans des installations BSL-3 et BSL-4 pour l’amélioration de la biosécurité.

Télécharger le livre blanc : Réduire les incidents dans les laboratoires BSL-3  et BSL-4

Articles associés

  • Laboratoires de recherche

Les 4 piliers d'un nettoyage réussi des verreries de laboratoire

Un matériel de laboratoire propre est un composant essentiel pour chaque laboratoire, car un matériel de laboratoire souillé ou contaminé engendre des résultats de test erronés et la réalisation de nouveaux tests coûteux.

En savoir plus

  • Laboratoires de recherche

Bioréacteur automatisé pour une science nouvelle génération

À l'Université de technologie de Delft aux Pays-Bas, des professeurs et des doctorants avaient besoin d'une nouvelle solution d'ingénierie évolutionniste pour améliorer l'étude de cellules génétiquement modifiées afin de remplacer un plus grand nombre de produits pétrochimiques par des matériaux d'origine végétale. Une solution flexible et robuste avec un bioréacteur automatisé était donc nécessaire pour répondre aux défis spécifiques liés à ces études.

En savoir plus

  • Laboratoires de recherche

Solutions de préparation de bioréacteur

Un cycle de nettoyage automatisé préprogrammé recourt aux meilleures pratiques pour nettoyer le bioréacteur multi-usages. Cela vous permet de valider votre cycle de nettoyage et de vous assurer que votre bioréacteur est prêt pour la stérilisation.

En savoir plus

  • Laboratoires de recherche

5 facteurs pour un transfert sûr des matériaux dans les laboratoires BSL-3 et BSL-4

Les laboratoires BSL-3 et BSL-4 les plus prestigieux au monde soulignent le fait que si les protocoles appropriés ne sont pas respectés, la contamination peut entraîner des effets graves.

En savoir plus

  • Laboratoires de recherche

Meilleures pratiques pour la stérilisation de bioréacteurs multi-usages

Que le bioréacteur soit préparé pour une application identique ou totalement différente, tous les composants du bioréacteur et milieux liquides doivent être préparés selon un processus efficace et reproductible.

En savoir plus